Triomphes à Aix en 2013, belles promesses pour 2014

L’édition 2013 du Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence bat actuellement son plein, avec un succès critique assez incroyable. La reprise du Don Giovanni mis en scène par Tcherniakov, fraichement accueilli en 2010 lors de sa création, semble cette année rallier presque tous les suffrages. Le Rigoletto signé Robert Carsen bénéficie de tout autant de louanges alors que la découverte de l’Elena de Cavalli est saluée un peu partout. Mais, avec l’Elektra mise en scène par Patrice Chéreau, le buzz atteint son comble et après la première le 10 juillet, les critiques dithyrambiques n’en finissent plus de pleuvoir (jusqu’à faire la une du Monde !). On citera par exemple ces mots de l’Avant Scène Opéra : « cette Elektra-là est de ces soirées qui jalonnent une vie – pas seulement une saison lyrique (…) Maintenant, reste à vivre ».

Le programme du Festival pour 2014 semble par ailleurs prometteur avec une très grande part consacrée aux instruments anciens. Tout comme en 2010, le Freiburger Barockorchester sera en résidence : Flûte enchantée mise en scène par Simon McBurney et dirigée par Pablo Heras-Casado (avec Mari Eriksmoen en Pamina) ; Ariodante de Haendel mis en scène par le britannique Richard Jones. En outre, Marc Minkowski – en 2013 dans la fosse pour Don Giovanni retrouvera ses Musiciens du Louvre-Grenoble pour un Turc en Italie de Rossini qui s’annonce grisant, avec la soprano Olga Peretyatko.

Toutes les distributions sur le forum ODB Opéra

Triomphes à Aix en 2013, belles promesses pour 2014
Mot clé :