Le financement de l’Opéra national de Paris en 2013

Vous trouverez dans cet article les données les plus récentes sur le financement du plus grand établissement lyrique Français : l’Opéra National de Paris.

Après dix dans de baisse, légère hausse de la part du financement public en 2013

Après un recul continu jusqu’en 2012, le poids du financement public dans les recettes de l’Opéra National de Paris augmente légèrement entre 2012 et 2013, passant de 50,4 % à 50,7 %. L’année 2013 n’a donc pas vu, comme on pouvait s’y attendre, cette part descendre sous le seuil fatidique de 50 % (ce qui signifierait que les financements publics deviennent minoritaires).

Net recul des recettes des spectacles et de la subvention publique en 2013

Pourtant, entre 2012 et 2013, la subvention versée par le Ministère de la Culture a nettement reculé, passant de 104,5 millions d’euros à 98,4 millions d’euros (soit un niveau inférieur à celui observé en 2007 !). Mais dans le même temps, les recettes totales de l’ONP ont encore plus fortement diminué, et en particulier les recettes des spectacles qui ont dégringolé de 10 millions d’euros ! Il est difficile de voir si cela est lié à une baisse de la fréquentation (très probablement car le prix des places est en forte hausse depuis dix ans), car les données de fréquentation sont logiquement présentées par saison et non par année calendaire.

Financement Opéra National de Paris

Le mécénat toujours en hausse

Dans le même temps, le financement par le mécénat continue de progresser, passant de 2,3 % des recettes totales en 2003 à 4,4 % en 2012 et 4,8 % en 2013. L’arrivée récente de Stéphane Lissner jouera sans doute vers une poursuite de ce mouvement, d’autant plus qu’il est peu probable que la subvention publique augmente fortement au cours des prochaines années.

À lire aussi :

> Rapports d’activité de l’Opéra national de Paris

Le financement de l’Opéra national de Paris en 2013
Mot clé :