Opéra : 15 spectacles à ne pas manquer en 2012/2013

Quels seront les événements de la saison lyrique 2012/2013 ? En toute subjectivité, comme à son habitude, Il tenero momento vous propose une sélection de quinze spectacles à suivre. Au final, au milieu d’une offre toujours pléthorique en Allemagne et en Autriche, de saisons faiblardes pour les « grandes maisons » (ONP, Royal Opera, Met), on décernera la palme au Theater an der Wien qui réunit pour la saison rien moins que Bartoli, Ernman, Spinosi, Jacobs ou Harnoncourt ! En espérant que les retransmissions de spectacles sur internet, qui se sont fortement développées en 2011/2012, permettront au plus grand nombre de spectateurs de suivre certaines de ces productions.

01. Benjamin – Written on Skin

Amsterdam, octobre 2012 ; Toulouse, novembre 2012 et Londres, mars 2013

Ce deuxième opéra du compositeur anglais George Benjamin fut l’événement du dernier Festival d’Aix. Unanimement salué – « le meilleur opéra écrit depuis vingt ans ? », titrait le Monde -, cette reprise inclura Bejun Mehta (pour lequel l’opéra a été écrit) et, à Toulouse, le contre-ténor Tim Mead.

 

02. Charpentier – Médée

Paris, octobre 2012 et Lille, novembre 2012

Les récentes réussites d’Emmanuelle Haïm dans le domaine de la tragédie lyrique (Thésée, Hippolyte & Aricie) laissent augurer du mieux pour cette création, dont la mise en scène sera confiée à Pierre Audi. Distribution jeune et alléchante : Michelle Losier dans le rôle titre, ainsi qu’Anders Dahlin, Sophie Karthäuser et Stéphane Degout. Allez à Lille si possible: la salle et les prix y seront deux fois plus petits !

03. Bizet – Carmen

Paris, décembre 2012

C’est quasiment l’unique événement de cette saison à l’Opéra de Paris, où les stars seront bien absentes ! La distribution de cette Carmen aurait pu même être anthologique, sans le forfait de dernière minute de Jonas Kaufmann. On se réjouira tout de même de retrouver Anna Caterina Antonacci (en alternance avec Karine Deshayes) dans le rôle titre, Genia Kühmeier en Micaëla (divine à Salzbourg cette année dans le même rôle) et Ludovic Tézier en Escamillo. Attention tout de même, c’est le très surestimé Philippe Jordan qui dirige.

04. Wagner – Lohengrin

Milan, décembre 2012

Nous devrions maudire ce Lohengrin : il a empêché la venue de Jonas Kaufmann dans la Carmen de décembre. Mais quelle équipe ! Au chant, outre le ténor allemand, on retrouvera Anja Harteros en Elsa et René Pape en Heinrich. Daniel Barenboim dirigera et Claus Guth mettra en scène.

 

05. Mozart – Lucio Silla

Salzbourg, janvier et août 2013 ; Brême, août 2013

Pour nous, c’est l’événement de la saison. Le formidable opéra séria de « jeunesse » de Mozart est enfin présenté avec une équipe intéressante. Marc Minkowski dirige ses Musiciens du Louvre dans le cadre d’une Semaine Mozart – dont il sera le directeur artistique à partir de 2013 – axée autour de Lucio Silla (qui comprend également le Lucio Silla de Jean-Chrétien Bach). L’équipe vocale réunit la prometteuse Olga Peretrayko, la solide Inga Kalna ainsi que Rolando Villazón. Enfin, dans le rôle de Cecilio – qui chante « Il tenero momento » pour son air d’entrée – la magnifique Marianne Crebassa.

06. Haendel – Radamisto

Vienne, janvier 2013

Une belle année Haendel pour René Jacobs qui dirige le compositeur à trois reprises cette saison. Au Theater an der Wien, il retrouve le Freiburger Barockorchester pour ce Radamisto relativement peu donné (on retrouvera tout de même l’opéra au TCE en concert). Dans le rôle titre, assez étrangement, le contre-ténor américain David Daniels, aux côtés de Sophie Karthäuser et du virtuose Jeremy Ovenden. Le fidèle Vincent Broussard met en scène.

07. Poulenc – La voix humaine

Paris, mars 2013

On retiendra ce spectacle pour Antonacci, scandaleusement absente des scènes françaises depuis quelques années. Elle devrait faire sensation dans ce monologue écrit par Jean Cocteau, seule sur scène, et dans le lieu où il fut créé. Le spectacle comportera également l’intermezzo Il Segreto di Susanna, écrit en 1909 par Wolf-Ferrari.

 

08. Verdi – La Traviata

Vienne, mars 2013

Une Traviata de routine pour l’Opéra de Vienne qui aligne les distributions de stars tout au long de la saison. Pour trois soirs, on retrouvera la superbe Marlis Petersen, après une prise de rôle réussie en Violetta à Graz en 2012. Il s’agit de la mise en scène de Sivaudier (Aix 2011) et c’est Rolando Villazón qui lui donnera la réplique. En attendant un jour de voir à Paris la belle allemande, qui vient de triompher dans les trois rôles féminins des Contes d’Hoffmann dans la capitale autrichienne.

09. Tchaikovsky – Eugène Onéguine

Vienne, avril 2013

Une prise de rôle importante (Tatjana) pour Anna Netrebko, qui chantera le reste de la saison des rôles plus légers. En attendant son album Verdi cette saison et, on l’espère, d’autres incarnations à venir. Dimitri Hvorostovsky incarne le rôle titre.

 

10. Berlioz – Béatrice et Bénédicte

Vienne, avril 2013

Au Theater an der Wien à nouveau, on aura le plaisir de retrouver deux chanteurs chers à Il tenero momento : le ténor suisse Bernard Richter et la mezzo suédoise Malena Ernman.

 

 

11. Haendel – Alessandro

Athènes, mai 2013 ; Versailles, mai/juin 2013 ; Halle, juin 2013

Inexplicablement, cet opéra de Haendel à la gloire d’Alexandre le Grand, qui, à l’époque de sa création n’a réunit rien moins que le trio Senesino – Cuzzoni – Bordoni, est relativement peu donné. L’événement sera double puisque, outre la tournée, un CD sortira en septembre 2012. Max-Emmanuel Cencic chantera le rôle titre, accompagné de l’excellent ensemble grec Armonia Atenea dirigé par son talentueux chef George Petrou.

12. Bizet – Les pêcheurs de perles

Strasbourg, mai 2013 ; Mulhouse, juin 2013

Une belle occasion de retrouver Annick Massis, si rare à Paris, ainsi que le jeune ténor prometteur Sébastien Gueze. Vincent Boussard met en scène. La programmation de l’Opéra du Rhin à Strasbourg est, comme à Dijon, un modèle du genre.

 

13. Haendel – Agrippina

Berlin, mai 2013

Jacobs reprend cette belle Agrippina créée en 2011 à Berlin. Depuis le disque est sorti, inoubliable, et l’entière distribution sera présente pour la reprise : Alex Penda, Sunhae Im, Jennifer Rivera, Bejun Mehta. Pour les parisiens, une version de concert est prévue à Pleyel le 14 mai 2013, salle qui accueille également Jacobs pour l’oratorio Il trionfo del Tempo le 12 février 2013.

14. Myslivecek – L’Olimpiade

Dijon, mai 2013 ; Caen, mai 2013 ; Luxembourg, juin 2013

Belle rareté présentée par l’Opéra de Dijon (en coproduction avec ceux de Caen et Luxembourg), dont on louera comme chaque année la programmation riche et ambitieuse. Cet opéra composé en 1778 par le compositeur praguois Myslivecek, sur le célibrissime livret de Metastase, sera mis en scène par les frères Herrmann et chanté par une jeune équipe. Gage de qualité, l’orchestre baroque pragois Collegium 1704 est dans la fosse.

 

15. Verdi – Il trovatore

Munich, juin-juillet 2013

Nouvelle production, mise en scène par Olivier Py, ce Trouvère réunira le couple au sommet Jonas Kaufmann – Anja Harteros. Cette production fait partie du prestigieux Opernfestspiele où l’on retrouvera en juillet, entre autres, Sophie Koch et Jane Archibald (Ariane à Naxos), Véronique Gens (Falstaff), Piotr Beczala (Traviata), et … à nouveau le couple Kaufmann/Harteros dans Don Carlo.

 

 

Opéra : 15 spectacles à ne pas manquer en 2012/2013
Mot clé :