Opéra : 15 spectacles à ne pas manquer en 2014/2015

Quels seront les événements de la saison lyrique 2014/2015 ? En toute subjectivité, et comme l’an passé, Il Tenero Momento vous propose par ordre chronologique, une sélection de quinze spectacles à ne pas manquer. A voir sur place, au cinéma ou en retransmission live depuis chez vous !

Malena+Ernman

01. Haendel – Serse
Stockholm, septembre-octobre 2014 et Versailles (Opéra Royal), juin 2015

Un projet autofinancé, sans subvention, dont Malena Ernman nous parlait il y a quelques mois. Autour de la mezzo suédoise dans le rôle de Serse, une superbe distribution (David Hansen, Kirsten Avemo, Loa Falkman), ainsi que le chef Jean-Christophe Spinosi à la tête de son Ensemble Matheus. Après plus de trente représentations en Suède à la rentrée, le projet passera par Versailles pour 3 dates en juin 2015.

053_PierreAudi0902. Puccini – Tosca
Paris (Opéra Bastille), septembre-octobre 2014

C’est l’un des rares événements de la saison à venir à l’Opéra national de Paris, qui brille une nouvelle fois par son absence de stars et son manque d’imagination. Cette nouvelle production du chef d’oeuvre de Puccini sera mise en scène par Pierre Audi et donnée vingt fois (!). Plusieurs distributions sont en alternance, parmi lesquelles on retiendra les noms de Martina Serafin en Floria Tosca, ou encore de Ludovic Tézier en Scarpia.

téléchargement03. Hasse – Siroe
Versailles (Opéra Royal), novembre 2014

Nouveau projet de la maison de production autrichienne Parnassus, ce Siroe de Hasse, qui fait suite au récent succès de l’Artaserse de Vinci, a été créé à cette année au Megaron Festival d’Athènes. La mise en scène est signée de l’infatigable Max-Emmanuel Cencic, qui chantera à Versailles également le rôle-titre, aux côtés de Julia Lezhneva, Mary-Ellen Nesi et de l’excellent ensemble grec Armonia Atenea dirigé par George Petrou. Un disque suivra chez Decca, avec Franco Fagioli cette fois dans le rôle de Medarse.

IMG_0332.JPG04. Puccini – Manon Lescaut
Munich (Bayerische Staatsoper), novembre-décembre 2014 et juillet 2015

Il n’y a vraiment que l’Opéra de Munich pour proposer de telles distributions ! Avec Anna Netrebko en Manon Lescaut et Jonas Kaufmann en Des Grieux, difficile en effet de faire plus glamour comme affiche. La soprano russe avait effectué une prise de rôle remarquée à Rome auprès de Riccardo Muti.

image05. J.Strauss – La Chauve-Souris
Paris (Opéra Comique), décembre-janvier 2014

De la célèbre opérette de Johann Strauss, Marc Minkowski (direction) et Ivan Alexandre (mise en scène) proposent une production en français, à partir d’une nouvelle version signée Pascal Paul-Harang. Distribution de luxe pour les fêtes de fin d’année avec notamment Sabine Devieilhe, Stéphane Degout et la prometteuse Chiara Skerath

image06. Mozart – La Clemenza di Tito
Paris (Théâtre des Champs-Elysées), décembre 2014

Jérémie Rhorer et le Cercle de l’Harmonie poursuivent leur cycle Mozart au TCE avec une Clémence de Titus mise en scène par Denis Podalydès. Autour du Sesto de Kate Lindsey, du Tito de Kurt Streit, deux chanteuses que l’on adore : Karina Gauvin en Vitellia et la divine Julie Fuchs en Servilia.

harteros07. R.Strauss – Der Rosenkavalier
Dresden (Semperoper), décembre 2014

Pour trois dates seulement, un trio de rêve pour le Rosenkavalier de Richard Strauss : Anja Harteros en Maréchale, Sophie Koch en Octavian et Christiane Karg en Sophie. Notons également qu’en mars-avril 2015, un autre Chevalier de luxe est donné à Baden-Baden, avec toujours Harteros, cette fois-ci accompagnée de Magdalena Kožená et d’Anna Prohaska.

index08. Paisiello – Il Barbiere di Siviglia
Vienne (Theater an der Wien), février 2015

Un autre Barbier de Séville : René Jacobs nous fait redécouvrir à Vienne l’œuvre de Paisiello, un véritable tube à l’époque que Rossini avait mis du temps à détrôner. Mise en scène du tandem P. Caurier / M.Leiser avec, dans la fosse, l’excellent Freiburger Barockorchester, et sur scène, une distribution prometteuse emmenée par Topi Lehtipuu et l’exquise Mari Eriksmoen.

degout09. Mozart – Le nozze di Figaro
Vienne (Theater an der Wien), avril 2015

Cette production des Noces est l’occasion de retrouver, dans l’écrin idéal du Theater an der Wien, deux de nos meilleurs chanteurs actuels : Stéphane Degout en Conte di Almaviva et Marianne Crebassa en Cherubino. A leurs côtés : Christine Schäfer (Contessa), Alex Esposito (Figaro) et Emöke Barath (Susanna). Marc Minkowski dirige ses Musiciens du Louvre-Grenoble, et Felix Breisach met en scène.

Jacobs_Ren___1__Alvaro_Yanez10. Telemann – Emma und Eginhard
Berlin (Staatsoper), avril-mai 2015

L’infatigable René Jacobs propose une rareté de taille à l’Opéra national de Berlin, avec ce Emma und Eginhard écrit par Telemann en 1728. On peut faire confiance au chef gantois pour rendre passionnante cette redécouverte, d’autant plus qu’il a à ses côtés les musiciens de l’Akademie für Alte Musik. Distribution prometteuse avec notamment Robin Johannsen, Sylvia Schwartz et Nikolay Borchev.

casting-stemme-chenoweth-010811. Puccini – Turandot
Milan (Scala), mai 2015

Duo féminin rêvé à la Scala de Milan pour l’opéra de Puccini : la wagnérienne Nina Stemme en Turandot et la belcantiste Maria Agresta en Liu. Le ténor letton Aleksandrs Antonenko les accompagne en Calaf. Riccardo Chailly dirige et Nikolaus Lehnhoff met en scène.

 

bartoli12. Gluck – Iphigénie en Tauride
Salzbourg (Whitsun Festival), mai 2015

Prise de rôle très attendue pour Cecilia Bartoli, très rare dans l’opéra français, avec cette Iphigénie en Tauride de Gluck, présentée à Salzbourg au Festival de Pentecôte, et reprise au Festival d’été en août 2015. La mezzo italienne sera accompagnée par Diego Fasolis et entourée de Topi Lehtipuu (Pylade) et de Christopher Maltman (Oreste). Le tandem Leiser/Caurier met en scène.

Petersen_10053113. Berg – Lulu
Munich (Bayerische Staatsoper), mai-juin 2015

Sans nul doute, cette nouvelle production de l’opéra d’Alan Berg, mise en scène par l’enfant terrible Dmitri Tcherniakov, est amenée à faire parler d’elle. La virtuosissime soprano Marlis Petersen chante le rôle titre, avant de présenter sa Lulu au MET fin 2015. Kirill Petrenko dirige.

 

juliefuchs14. Vivaldi – La Verità in Cimento
Zurich (Opernhaus), mai-juin 2015

Les occasions de voir des opéras de Vivaldi en version scénique sont assez rares pour être soulignées. D’autant plus que cette Verita en Cimento est chantée par un cast plus que prometteur : Julie Fuchs, Wiebke Lehmkuhl, Christophe Dumaux, Delphine Galou, Anna Goryachova, Richard Croft.

yoncheva15. Verdi – La Traviata
Londres (Royal Opera), juin-juillet 2015

Après plusieurs occasions manquées, Sonya Yoncheva retrouve Marc Minkowski pour une Traviata prometteuse. Ismael Jordi est son Alfredo et une deuxième distribution propose le couple Marina Rebeka/Dmytro Popov. A noter, pour deux dates seulement, la venue de Placido Domingo en Germont. Possibilité de faire un beau week-end londonien à la fin mai, pour voir également la Bohème avec Anna Netrebko.

Opéra : 15 spectacles à ne pas manquer en 2014/2015
Mot clé :